⚓️ Un projet en faveur de la culture maritime ? Candidatez-ici ! ⚓️

Sur l'eau, la prog maritime

Les Falmouth Quay punts

Les Falmouth Quay punts assuraient, jusqu’aux années 1920, une multitude de services aux grands voiliers qui faisaient relâche à Falmouth, à la pointe des Cornouailles britanniques, avant de repartir vers leur destination finale. 

 

Pour s’assurer le marché du transport du courrier, des vivres, de l’équipage et des passagers, leurs patrons (seuls à bord le plus souvent) rivalisaient de vitesse et d’habileté manœuvrière. Rendus obsolètes par les moteurs et les communications radio, les Falmouth Quay punts sont toujours appréciés, à la plaisance, pour leur vitesse, leur manœuvrabilité et leur confort exceptionnels.


Au XIXe et au début du XXe siècle, les navires en provenance d’Amérique ou des confins de l’empire britannique, à l’arrivée en Angleterre, relâchaient souvent au port de Falmouth, non loin de la pointe des Cornouailles. C’est là, en ces temps où les communications radio n’existaient pas, qu’ils prenaient les ordres de leur armateur quant à leur destination finale. 

Le mouillage « pour ordres » dans les eaux sûres et profondes de la Fal, après de longues traversées, leur offrait aussi l’occasion de refaire les pleins d’eau douce, de vivres, de recevoir et d’expédier leur courrier, de débarquer ou d’embarquer équipage et passagers. 

Dès leur arrivée, une multitude de petits bateaux accouraient pour vendre ces services depuis les quais de Falmouth ou, très souvent, de l’autre côté de la rivière Fal, depuis Carrick Roads – le premier arrivé emportant le marché, il fallait faire vite ! Ces « Falmouth Quay punts » devaient donc se distinguer  par leur vitesse, nécessaire pour damer le pion à la concurrence, alliée à une bonne capacité d’emport, et un gréement ramassé permettant de manœuvrer habilement, seul à bord, entre les navires au mouillage, sans être gêné, en hauteur, par leur mature. 

Leur silhouette est puissante mais peu élancée, avec un grand mât court portant une voile à corne, et un tapecul dont la voile est surnommée, en raison de sa forme triangulaire, leg-o-mutton, « gigot de mouton ».

Les qualités et le confort des Falmouth Quay punts les ont fait adopter par maints « yachtsmen » qui les apprécient aussi au large, et même jusqu’en Antarctique et tout autour du monde comme le plus célèbre d’entre eux, Curlew.


Découvrez les activités

Découvrez les artistes

Vivez l'expérience

Du 18 au 21 juillet 2024