⚓️ Un projet en faveur de la culture maritime ? Candidatez-ici ! ⚓️

Sur l'eau, la prog maritime

Corentin

Avant l’avènement du chemin de fer, puis la construction des grandes routes et des ponts enjambant les fleuves de Bretagne, les navires comme le Corentin assuraient la plus grande partie du transport dans la région, au gré des vents et des marées. 

 

Ces caboteurs longeaient les côtes, remontaient les fleuves et venaient échouer le temps de quelques marées, décharger leurs cargaisons, en emporter de nouvelles dans les ports de Bretagne, où ils étaient surnommés “écraseurs de crabes”.

 

Ce lougre, trois-mâts gréé de voiles au tiers, est notamment inspiré de l’Aimable Irma, lancée à Arcachon en 1840.

Mesurant 17,80 mètres de long et déplaçant un peu plus de 70 tonnes, Corentin peut porter jusqu’à 266 mètres carrés de voilure. 

 

Il a été lancé sur des plans de François Vivier à Saint-Guénolé en 1991, pour le compte de l’association Le lougre de l’Odet, basée à Quimper. Mené par deux marins, il peut embarquer jusqu’à vingt-sept personnes à la découverte de la voile traditionnelle, de la côte et des îles bretonnes…

Découvrez les activités

Découvrez les artistes

Vivez l'expérience

Du 18 au 21 juillet 2024